IN et OFF : Les endroits cachés et calmes où j’aime me refugier.

Home / IN et OFF Lisbonne / IN et OFF : Les endroits cachés et calmes où j’aime me refugier.

IN – Les endroits cachés et calmes où j’aime me réfugier.

Hors de la foule et loin des ordres de touriste, si vous souhaitez faire une pose dans un jardin calme avec de très belle vue, rendez vous au:

Jardim do Torel , qui s’étend sur plusieurs espaliers du côté de la place « Campo Martires da Pàtria » ou bien par le funiculaire, Do Lavra, tout à côté qui fut réalisé il y a plus de 125 ans en 1884 et l’un des plus vieux de la ville.

Jardim da Estrela, à tout moment de la journée vous y trouverez un banc à l’ombre pour vous reposer dans ce par hors des sentiers touristiques bien que faisant face à la magnifique Basilic Estrela. On appréciera son calme, ses bassins à canards, ses cafés kiosques et ses magnifiques arbres. Il possède une combinaison de petits lac, étangs, fontaines et espèces arborescentes d’une grande variété avec de nombreuses plantes tropicales provenant du Brésil, des Indes et d’Afrique équatoriale. Au centre se dresse un super belvédère où se tiennent l’été des concerts, il est accessible par le Tram 28.

Jardins da Fundação Calouste Gulbenkian : Les jardins da Fundação Calouste Gubelkian, entourent la Fondation avec ses airs d’exposition son Centre d’Art Moderne, un Musée avec une bibliothèque et un restaurant, bar.

Le promontoire de Santa Catarina, bien que souvent très encombré, avec sa vue dominante sur le Tage. Il est agréable de s’y attabler pour un verre. Mon heure préférée, reste tôt le matin au levé du soleil, lorsque l’endroit est de nouveau calme bien que la place porte encore la signature des fêtards de la nuit.

L’église de São Bento, place Largo de Jesus, reconstruite après le tremblement de terre de 1755 .Il faut y pénétrer par le grand escalier face à, rua do Vale. Un ensemble architectural remarquable et la particularité de ressortir sur la rua de Academia Das Ciencias 85, plus haute derrière l’église. Une fois à l’intérieur, il faut se diriger à gauche et passer par la sacristie.

Tramway 28. La traversée de la ville d’est en ouest à faire absolument, mais attention aux pickpockets « en costume et robe du soir » qui seront vous alléger de vos valeurs. La encore soyez matinale, SINON vous vous sentirez comme une sardine en boite. Comme vous le savez peut être la sardine reste l’emblème de Lisbonne.
Pour sortir,  un endroit singulier que nous aimons  avec mes amis, le LX FACTORY à Alcantra. C’est une ancienne manufacture de textile dont les différents espaces ont étés réaménagés en ateliers d’artistes, boutiques, restaurants, bars, bibliothèque, librairie et galeries d’art. C’est un lieu plein de vie, surprenant et il faut y passer du temps pour découvrir toutes ses particularités. Le Street Art s’y expose en continue!
La ville de Lisbonne a entrepris un projet de rénovation urbaine qui comprend la création de dizaine de kilomètres de pistes cyclables. Exemple: L’avenue de la Republica, comporte désormais un terre plein central avec des arbres, un revêtement qui absorbe le bruit du trafic routier et des pistes cyclables en parallèles des trottoirs.
Je recommande le très bon livre de Camille de la Rochère …pour vous accompagner lors d’un voyage.

Si vous aimez Lisbonne vous y reviendrez quelque soit la période, dès le mois de février le soleil d’hiver sera vous réchauffer.

OFF

Dans le OFF, je vous informe sur ce que j’aime moins dans ce doux pays et en particulier en ce qui concerne les règles de la circulation. Le conducteur portugais répugne en ville, sur le route ou l’autoroute à se signaler quand il dépasse un véhicule ou quand il souhaite tourner à droite voir à gauche. Les limitations de vitesse sur les grands axes ne sont pas souvent respectées et encore plus par les propriétaires de grosses cylindrées. Dans le même ordre, le conducteur rechigne à allumer ses feux de croisement avant que la nuit ne tombe avec les risques induits par autant de négligence !

Contrairement au nord de l’Europe, le pays se distingue par un très mauvais classement dans le palmarès des accidents et de la mortalité sur la route. Alors, soyez vigilant en voiture et même à pied.

Dans l’ensemble le réseau routier est bon, voir très bon avec des nombreux investissements depuis 25 ans sur les axes principaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *